Sélectionner une page

CNS – Conseil National du SidaLa journée mondiale de lutte contre le sida 2018 rappelle que la connaissance par chacun de son statut sérologique constitue un objectif majeur pour accéder au traitement et enrayer l’épidémie. En 2017, seulement trois personnes sur quatre vivant avec le VIH dans le monde connaissaient leur statut, loin de l’objectif de 90 % fixé par l’ONUSIDA pour 2020.

La mobilisation doit concerner particulièrement les populations les plus exposées et les régions du monde les plus éloignées de l’objectif. En Afrique de l’Ouest et centrale, moins d’une personne sur deux vivant avec le VIH connaissait son statut en 2017 et, dans plusieurs de ces pays, cette proportion ne dépassait pas un tiers. Aussi, les programmes de dépistage doivent être significativement amplifiés, diversifiés et mieux adaptés aux contextes locaux (dépistage communautaire, autotests) et des avancées très notables doivent être obtenues en termes de lutte contre la discrimination et la stigmatisation, obstacles au dépistage.

Lire l’intégralité du communiqué de presse sur le site du CNS.

Share This