Sélectionner une page

CSAPACréés par la loi du 2 janvier 2002, les CSAPA rassemblent dans un cadre juridique unique les CCAA (Centres de cure ambulatoires en alcoologie) et les CSST (Centres de soins spécialisés pour toxicomanes). Ils prennent en charge les personnes en difficulté avec les substances psychoactives, licites ou non, y compris le tabac, l’alcool et les médicaments détournés de leur usage. Ils peuvent également prendre en charge des personnes présentant des addictions sans substance dont le jeu pathologique.

Les missions des CSAPA ont été précisées par le décret du 14 mai 2007 et sont les suivantes :

  • l’accueil, l’information, l’évaluation médicale, psychologique et sociale et l’orientation de la personne ou de son entourage. Dans ce cadre, ils peuvent mettre en place des consultations de proximité en vue d’assurer le repérage précoce des usages nocifs ;
  • la réduction des risques associés à la consommation de substances psychoactives ;
  • la prise en charge médicale, psychologique, sociale et éducative qui comprend diagnostic, prestations de soins, accès aux droits sociaux, aide à l’insertion ou à la réinsertion ;
  • le sevrage et son accompagnement, la prescription et le suivi des traitements médicamenteux, dont les traitements de substitution aux opiacés.

Les CSAPA assurent soit des prestations ambulatoires, soit des prestations en hébergement individuel (appartements thérapeutiques, familles d’accueil…) ou collectif (structures d’urgence ou de transition, centres thérapeutiques résidentiels…), soit ces deux prestations à la fois. La prise en charge avec hébergement peut constituer pour certains patients une étape nécessaire de la trajectoire de soins.

Share This