Sélectionner une page

PCH - Prestation de compensation du handicapDepuis 2005, la Prestation de compensation du handicap (PCH) remplace l’Allocation Compensatrice tierce Personne (ACTP).

La PCH, financée par le Département (Conseil Général), est destinée à prendre en charge les dépenses liées à la perte d’autonomie de la personne handicapée. A titre d’exemple, il s’agit d’une aide financière permettant de prendre en charge totalement ou partiellement des services d’aide à domicile, l’achat ou la location de matériel compensant le handicap, l’aménagement du domicile ou du véhicule…

Conditions d’attribution de la PCH

La première condition pour percevoir la PCH est que le handicap soit reconnu par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) de la Maison Départementale de la Personne Handicapée (MDPH). En outre, le bénéficiaire peut vivre à son domicile ou dans un établissement mais doit obligatoirement résider en France. Ensuite son attribution dépend des ressources, de l’âge et du degré d’autonomie de la personne

Personnes éligibles

  • Toute personne handicapée âgée d’au maximum 75 ans bénéficiant d’une reconnaissance de personne handicapée par la MDPH avant son 60ème anniversaire est éligible à la PCH.
  • Toute personne percevant l’AAH est éligible à la PCH.
  • Les enfants et adolescents handicapés sont éligibles à la PCH s’ils perçoivent l’Allocation d’Education de l’Enfant Handicapé (AEEH).
  • Les personnes hospitalisées ou en résidence médico-sociale ou en Hospitalisation à domicile (HAD) peuvent prétendre à la PCH.

Degré d’Autonomie

La PCH est attribuée aux personnes qui ont des difficultés pour accomplir seules les actes de la vie quotidienne, c’est-à-dire :

  • une difficulté absolue pour réaliser au moins 1 activité essentielle (la personne ne fait pas elle-même seule),
  • ou une difficulté grave pour réaliser au moins 2 activités essentielles (tâches réalisées difficilement et de façon altérée par rapport à l’activité habituellement réalisée par une personne du même âge et en bonne santé.)

La liste des activités essentielles est répartie en 4 domaines :

  • la mobilité (se mettre debout, marcher, se déplacer dans le logement ou à l’extérieur…)
  • l’entretien personnel (se laver, utiliser les toilettes, s’habiller, prendre ses repas…)
  • la communication (parler, entendre, voir, utiliser des appareils et techniques de communication)
  • la capacité à se repérer et à protéger ses intérêts (s’orienter dans le temps, s’orienter dans l’espace, gérer sa sécurité, maîtriser son comportement dans ses relations avec autrui).

Conditions de ressources

Les dépenses visées dans le plan personnalisé de compensation sont prises en charge à 100% de leur tarif si les ressources prises en compte (année civile précédant la demande) ne dépassent pas le plafond fixé en 2014 à 26 473,96 euros. Si les revenus se situent au dessus du plafond, une réduction de 20% de la prise en charge au titre de la PCH est appliquée.

Montant de la PCH

La prise en charge s’effectue à taux plein ou partiel en fonction des ressources de la personne handicapée.

Share This