Sélectionner une page

SyphilisLa syphilis est une infection sexuellement transmissible liée à une bactérie le Tréponème pâle ou Treponema pallidum. Il s’agit d’une maladie très ancienne ayant touché des hommes célébres du XIXème siècle comme Baudelaire, Maupassant et Nietzche sous forme de syphilis tardive avec manifestations neurologiques (délire et démence). Elle avait complètement disparu au XXIème siècle, elle est réapparu fin des années 90. Actuellement, le nombre de syphilis récentes est en augmentation chez les hommes homo-bisexuels (qui représentent plus de 80 % des cas).

Elle se manifeste après une incubation de 3 semaines par une phase primaire avec une petite plaie propre non douloureuse sur la muqueuse génitale ou anale appelée chancre. Cette plaie est contagieuse. Elle guérit spontanément en 2 à 6 semaines. S’il n y a pas de traitement une éruption (phase secondaire) peu prurigineuse peut survenir. Elle est souvent assez discrète touchant notamment les paumes et les plantes. En l’absence de traitement la syphilis peut évoluer vers une forme tertiaire d’abord silencieuse puis se manifestant tardivement par des signes cardiaques, ophtalmologiques et neurologiques pouvant aboutir à des tableaux de démence.

Il existe un test biologique fiable pour en faire le diagnostic : la sérologie de la syphilis (TPHA, VDRL). On peut le demander en présence de signes faisant évoquer le diagnostic (chancre, éruption évocatrice) mais il est également recommandé en présence de facteurs de risque de le répéter tous les ans (notamment en cas de relations homosexuelles masculines). Le test est obligatoire pendant la grossesse car il existe une transmission materno-foetale.

Le traitement efficace à 100% repose sur un antibiotique injecté en intramusculaire à effet retard (1 à 3 injections selon le stade) de la classe des Pénicillines, le benzathine pénicilline G retard.

En cas d’allergie à la pénicilline, on aura recours à la Doxycycline. On surveillera après l’évolution du test biologique.

La prévention est essentielle et repose uniquement sur le préservatif.

Share This