Sélectionner une page

Santé Publique FranceSurveillance et prévention des infections à VIH et autres infections sexuellement transmissibles.

« Ce bulletin de santé publique est de ceux qu’il convient de lire, relire, soupeser, tant les données proposées cette année placent l’action publique à un carrefour.

La baisse, spectaculaire et tellement attendue, des contaminations VIH chez les HSH parisiens nés en France signe, sans doute aucun, la victoire de la diversification de la prévention, et notamment le rôle de la PREP et du TASP. Ces résultats sont un acquis considérable, historique peut-on dire. Ils sont, une nouvelle fois, le produit de cette alliance si spécifique entre militants, professionnels, associations et institutions publiques. Mais cet espoir de voir l’épidémie éradiquée se heurte au dur constat de chiffres contradictoires: chez les femmes, le nombre de séropositivités découvertes ne régresse pas. Chez les HSH nés à l’étranger, il progresse de façon importante. Les contrastes territoriaux sont nets, sans toujours d’explication univoque.

Cela pose une question assez classique : comment faire que les succès, considérables et désormais à portée de main, dans la lutte contre l’épidémie – et aussi dans la capacité des personnes à décider de leurs choix de vie – que ces succès, donc, profitent à tous ? Si l’éthique dicte la réponse, elle impose par là-même une détermination. Détermination sur les moyens mis en œuvre, et l’Agence assume et assumera ses responsabilités, en finançant les CEGIDD, en soutenant les associations, les collectivités, les établissements de santé et médico-sociaux ; mais détermination aussi, et chacun est ici appelé, à peser sur des mécanismes sociaux profonds, à agir pour le respect des droits des personnes, à se mobiliser aux côtés de celles et ceux qui en ont le plus besoin.

La lutte contre le VIH, l’action pour la santé sexuelle, ont toujours progressé dans un combat mêlant épidémiologie, analyse sociale, militance et action publique. Parce que la phase qui s’ouvre s’inscrit profondément dans cette histoire, parce que tous les territoires et tous les acteurs sociaux sont par là-même interrogés, nous souhaitons une large lecture à cet indispensable bulletin.« 

Aurélien Rousseau, Directeur Général de l’Agence Régionale de Santé
Luc Ginot, Directeur de la Santé Publique

Le bulletin est téléchargeable sur le site santepubliquefrance.fr.

Share This