Sélectionner une page

AES : Accident d’Exposition au SangOn appelle AES ou Accident d’Exposition au Sang tout contact avec du sang ou un liquide biologique contenant du sang et comportant soit une effraction cutanée (piqûre, coupure) soit une projection sur une muqueuse (œil…) ou sur une peau lésée. Sont assimilés à des AES les accidents survenus dans les mêmes circonstances avec d’autres liquides biologiques considérés comme potentiellement contaminant même s’ils ne sont pas visiblement souillés de sang.
Le VIH (présent dans le sang des patients infectés) peut se transmettre lors d’un AES.

Le risque de transmission du VIH est faible et peut être diminué par la prise d’un traitement post exposition (TPE) dans les heures qui suivent l’accident

Par analogie, on appelle AES un contact sexuel non protégé avec un partenaire infecté ou à risque d’être infecté par le VIH. Dans cette situation on peut aussi proposer un traitement préventif afin de diminuer le risque de transmission.

Une personne victime d’un AES, sexuel ou professionnel, peut consulter en urgence en service d’urgence hospitalier ou un CDAG pour évaluer le risque et recevoir un traitement post exposition (TPE).

Share This