Sélectionner une page

CD4Le terme CD4 employé dans le suivi de l’infection par le VIH désigne des cellules sanguines appelées lymphocytes T appartenant à la famille des globules blancs. Elles portent sur leur membrane un récepteur dit CD4. Ce récepteur permet au virus du SIDA d’infecter la cellule entrainant sa destruction. Leur diminution provoque une immunodéficience, c’est à dire une baisse de nos défenses. Il s’agit d’un paramètre fondamental dans la surveillance de la maladie. Une baisse au dessous d’un certain seuil (le plus souvent moins de deux cent CD4/mm3) peut entrainer l’émergence de maladies dites opportunistes définissant le SIDA.

Share This